Musée de la Poterie de La Chapelle aux Pots

Musée de la Poterie de La Chapelle aux Pots

Bref historique de La Chapelle aux Pots

         Le Pays de Bray est une boutonnière géologique réputée pour ses  nombreux et importants affleurements d'argile qui attirèrent les potiers dès l'époque gallo-romaine.

        

         C'est dans le Pays de Bray, au cœur de la forêt, sur les lieux mêmes de l'extraction de la terre, que le village de La Chapelle aux Pots s'est implanté.

        

         Au début, simple dépendance de Savignies et portant le nom de La Chapelle en Bray  ( «  Capella in Brayo » , vers 1240 ), le village vit l'installation des premiers potiers de grès au XVème siècle,  et ne prit le nom de La Chapelle aux Pots que plus tard: ce nouveau nom n'apparaît en effet dans les archives qu'en 1549.

         En 1841, on comptait 15 fours à grès ou à plommures, et la production s'élevait, en moyenne, à 1.300.000 pièces par an. Le passage du chemin de fer dans la commune permit à La Chapelle aux Pots de devenir, vers le milieu du XIXème siècle, le centre potier le plus important du secteur.

 

         La commune de La Chapelle aux Pots est composée d'un village et de hameaux attestés dès le XIIème siècle, Héricourt et Armentières , qui possédait des mines de fer qui semblent avoir été à l'origine de l'implantation d' une manufacture d'armes  romaine. Pendant la guerre de 1870,  ces hameaux furent brûlés en Octobre 1870, par les Prussiens, en représailles de l'attaque de l'un de leurs détachements par des hussards français dans la commune.

        

         La commune de La Chapelle aux Pots s'étend sur  996 ha. Si en 1720, on comptait 338 habitants, elle en compte aujourd'hui  1545,       soit 650 foyers.

 

         L'église, en briques et décorée par Peter Greber, l'ancêtre autrichien de la célèbre dynastie des potiers beauvaisiens, fut reconstruite en 1853.

 

         La Mairie actuelle se trouve dans les locaux de l'ancienne Fromagerie de l'Etoile, spécialisée dans la fabrication du Camembert. Créée en 1895 par Julien Bessard-Duparc, elle obtint (bien que n'étant pas située en Normandie)  du Syndicat des fabricants du « Véritable Camembert de Normandie », le droit d'apposer sur ses étiquettes la vignette spécifique de cet organisme. La fromagerie demeura une affaire familiale durant une cinquantaine d'années, avant d'être reprise par une société de l'Est de la France, les «  Loevenbruck ».

         La Fromagerie de l'Etoile a fermé définitivement ses portes à la fin des années 1970.

  

 

Image Hosted by ImageShack.us

 

up



08/12/2006

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 19 autres membres